S'inscrire à la newsletter

Le Souvenir Francais de Chine

L'histoire des Francais de Chine racontée autrement…

Temoignage : Pierre Messmer

Posté par Claude Jaeck le 2 février 2010

« En lisant Le Petit Provençal (…), j’apprends qu’un appel a été lancé de Londres par le général de Gaulle  »

Pierre Messmer, sous-lieutenant de l’armée de terre, actuel Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques

« Au soir du 18 juin, arrivée à Marseille. Non loin de la gare Saint-Charles, nous prenons une chambre à l’Hôtel de Nice où nous passons une bonne nuit. Le lendemain matin, ayant acheté d’occasion quelques vêtements civils, style couleur de muraille (pantalon de flanelle grise et vestes de sport défraîchies), nous voici à la recherche d’un embarquement. Pour augmenter nos chances et diminuer les risques, nous opérons séparément, Simon vers la Joliette et moi dans le quartier du Vieux-Port. Nous nous retrouvons pour dîner sans avoir obtenu aucun résultat.
En lisant Le Petit Provençal, du mercredi 19 juin je crois, j’apprends qu’un appel a été lancé de Londres par  » Le général de Gaulle  » (sic). La première page du journal est couverte de titre belliqueux :  » Les armées françaises continuent la lutte  » (5 colonnes),  » Continuer la résistance  » (3 colonnes), avec, en sous-titre,  » Toutes les villes de plus de 20 000 habitants ont été déclarées villes ouvertes « , ce qui paraît plutôt contradictoire. Décidément, la censure marseillaise laisse encore à désirer. »
Pierre Messmer in « Après tant de batailles », Albin Michel, 1992 in www.charles-de-gaulle.org

SOURCE : www.charles-de-gaulle.org

Tags: Appel du 18 Juin, Charles de Gaulle

Comments are closed.