S'inscrire à la newsletter

Le Souvenir Francais de Chine

L'histoire des Francais de Chine racontée autrement…

HISTORIQUE DE LA CHALOUPE CANANONNIERE LA GRANDIERE

Posté par Claude Jaeck le 11 avril 2010

  • A la suite de l’envahissement progressif par le Siam des territoires de la rive gauche du Mékong, l’administration coloniale française décide de prendre des mesures dissuasives.
  • En mars 1893, le Ministère des Colonies commanda de gré à gré à la Messagerie Fluviale de Cochinchine (propriétaire de plan de petites embarcations de rivières) la fourniture de deux chaloupes-canonnières, le La Grandière et le Massie.
  • Les deux bâtiments furent construits à Chantenay-sur-Loire dans les chantiers Dubigeon.
  • Le 8 juin, le La Grandière fit ses premiers essais sur la base de Bourgenais.
  • Embarquement à Nantes sur le vapeur Ironopolis affrété par les Messageries Fluviales de Cochinchine.
  • Les deux chaloupes canonnières en pièces détachées furent livrées à Saigon le 30 juillet.
  • A la demande du Gouverneur Général de l’Indochine, les deux navires furent remontés et armés par les soins de l’arsenal de Saigon à partir du 5 août.
  • Les deux chaloupes canonnières remontèrent le Mékong de Saigon jusqu’aux chutes de Khône.
  • On embarqua les deux navires sur un Decauville pour franchir les 1800 mètres qui séparent les bassins inférieurs et supérieurs de cette partie du Mékong.
  • Le lieutenant de vaisseau Simon pris le commandement des deux navires.
  • Hiver 1893-1894, les deux navires remontèrent le Mékong et appareillèrent à Vientiane.
  • Juillet 1894, le Massie remonta le Mékong jusqu’à Luang Phrabang.
  • 19 août 1895, le La Grandière quitta Vientiane et appareilla le 1er septembre Luang Phrabang.
  • De 1895 à 1910, le La Grandière, commandé par des militaires des troupes coloniales, exerça un travail de surveillance des rives laotiennes de Mékong.
  • Le 15 juillet 1910, le Massie escortait le La Grandière en direction du sud. Ce bâtiment, commandé par le Général de Beylié, coula à 2,5 kilomètres en amont de Ban Thadua, situé à 80 kilomètres de Luang Phrabang : 3 morts et 5 rescapés.
  • Plus tard, plusieurs expéditions officielles furent organisées au Laos pour récupérer le fameux trésor du La Grandière :
  • 1964 H. H Beamish ( G.B. )
  • 1968 Colonel H. Moore ( G B )
  • 2001-02 Equipe australienne ?

SOURCECercle de Recherche Nature et Archéologie 94130 Nogent sur Marne / France

Tags: Lagrandiere, Laos, Mékong, cannoniere, naufrage

Comments are closed.