S'inscrire à la newsletter

Le Souvenir Francais de Chine

L'histoire des Francais de Chine racontée autrement…

La Médaille Protet créée par Le Souvenir Français est disponible

Posté par Claude Jaeck le 4 mai 2013
P1020419S

Antique argent ou antique bronze

 

En hommage au Contre Amiral Auguste Léopold Protet mort héroïquement en défendant Shanghai et sa population contre les rebelles Taiping, il y a 150 ans, le Souvenir Français de Chine a créé une médaille commémorative.

Auguste Léopold Protet est né le 20 avril 1808 à Saint-Servan (Saint-Malo). En 1824,il entre au collège de la Marine à Angoulême. Jeune officier, il navigua à partir de 1827,et notamment en Afrique. Ayant quitté les côtes africaines le 14 avril 1859, il part en Extrême-Orient et participe à la prise de Pékin le 13 octobre 1860, sous les ordres du Vice Amiral Charner. Nommé Contre Amiral le 8 janvier 1860, il commande la division navale des mers de Chine.

 

C’est le 28 décembre 1859 que, sur sa demande, il part de Marseille pour la Chine.

En Chine, L’Empereur Xian Feng avait succédé à son père en 1850,et celui-ci va se

montrer progressivement plus hostile aux relations avec les étrangers. La campagne, appelée aujourd’hui la deuxième guerre de l’opium dure 2 mois et demi s’achève par le triste épisode de l’incendie du Palais d’été et la prise de Pékin le 13 octobre 1860.

En mai 1862, la pression  des  Taiping  autour  de  Shanghai  commence  à  se  faire  ressentir  et  les autorités  locales, demandent  aux consuls  la  protection  des  troupes étrangères. L’Amiral Protet prend alors la responsabilité de la surveillance de Shanghai, devient par ce fait la plus haute autorité de commandement et met son pavillon sur la frégate la Forte.

Quand les  Taiping  prennent  les  villes  de  Ningbo  et de  Hangzhou, L’urgence  est  déjà  dans  la défense  des  concessions  elles-mêmes.  La  ville  fortifiée de Shanghai  était    défendue  par  une redoute avec des escarpements de 20 mètres de haut. Le 17 mai 1862 à 5 heures du soir, le feu s’ouvre à environ 300 mètres de la place, A l’approche de la nuit, l’Amiral Protet   donne   l’assaut.   L’Amiral, qui   s’était   arrêté   sur   une   plate-forme   indique   la direction à donner à l’attaque et fait sonner la charge. Le signal de l’assaut est donné alors, du côté droit, part une vive fusillade. L’artillerie légère y répond et fait cesser le  feu  de  l’ennemi. Mais deux  coups  de  fusils  partent  d’un  bastion  de  droite, la  seconde balle tue net l’Amiral Protet d’une balle en pleine poitrine.

Le corps de l’Amiral fut immédiatement ramené à Shanghai. La nouvelle de sa mort

fit le tour de la ville et fut un grand choc pour la communauté étrangère. Le 26 mai,

ses  funérailles  furent  célébrées  en  grandes  pompes.  Un  mois  plus  tard    un  décret Impérial ordonne que les honneurs posthumes fussent rendu à l’Amiral., et une statue de  bronze  en  pied  de  l’Amiral  fut  dressée. Le  socle  portait  cette  simple  inscription  :«  A  l’Amiral  Protet,  aux  officiers,  marins  et  soldats  tués  glorieusement  devant  les rebelles sur la terre de Chine – 1855-1862 son état-major ».Le 19 janvier 1865 son corps est rapatrié et transféré au cimetière de sa ville natale, Saint-Servan. Il était commandeur de la Légion d’honneur.

 Sources :- Histoire de la Concession Française de Chang-Hai par CH. B. Maybon et Jean Fredet

Si vous souhaitez la commander,adressez un mail a Michel Nivelle NIML50@hotmail.com ou Claude Jaeck claude.jaeck@gmail.com

 

Tags: Contre Amiral Protet, Médaille

Comments are closed.