S'inscrire à la newsletter

Le Souvenir Francais de Chine

L'histoire des Francais de Chine racontée autrement…

Contributeurs

Née en 1982, Marjorie a très tôt été passionnée par la Chine et sa culture. Dès l’âge de 15 ans, elle entreprend d’apprendre le mandarin. 7 ans plus tard, après 2 voyages linguistiques à Beijing et Hong Kong, un master en Management à EM Lyon et un échange universitaire de 6 mois à Kaohsiung, Taiwan, Marjorie pose ses bagages à Shanghai, où elle travaille depuis 2006 pour Saint Gobain Distribution Batiment. Auteur d’un livre intitulé « Le Dragon Taiwanais : une chance pour les PME françaises », publié aux éditions l’Harmattan, Marjorie continue d’apprendre sur la Chine et son histoire, grâce au Souvenir Français.

Marjorie Hobin

Residente de Shanghai

————————————————————————–

photo MC Bergere

Marie-Claire Bergere a enseigné l’histoire de la Chine moderne et contemporaine à l’INALCO et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Ses travaux sur la modernisation chinoise depuis le XIXe siècle ont particulièrement porté sur le développement de Shanghai. Son livre Histoire de Shanghai, paru chez Fayard en 2002, a été traduit en chinois, coréen, bulgare et tout récemment en américain  aux Stanford University Press.

Marie-Claire Bergere, Paris

——————————————————————–

Photo Claire Le Chatelier

« L’ histoire ne tolere aucun intrus, elle choisit elle-meme ses heros et rejette sans pitie les etres qu’elle n’a pas elus, si grande soit la peine qu’ils se sont donnee. »  Stefan Zweig

Dans mon enfance, des livres d’histoire peuplés de héros invincibles déroulaient un temps historique d’où les questionnements étaient exclus. A l’adolescence la tapisserie chamarrée se mita, laissant apparaître en arrière-plan d’épopées glorieuses les laissés pour compte de l’histoire. De mon éducation auprès d’un père scientifique et d’une mère historienne, j’avais hérité la curiosité des gens qui ne se satisfont pas des raisons des autres. Les études furent scientifiques, les passe-temps, littéraires, artistiques.

La chasse aux peintures rupestres dans le Tassili, l’étude des orchestres de Gamelan en Indonésie, et maintenant l’épopée francaise en Extrême-Orient, sont les facettes de mon intérêt pour ces intrus laborieux dont parle Zweig et dont l’Histoire ne se donne la peine de retenir les noms.

Claire Le Chatelier

Membre du Souvenir Français de Chine

Résidente de Shanghai

——————————————————–

photo Charles Lagrange

Charles Lagrange est un ingénieur de 57 ans passionné par l’histoire de la présence des européens en Chine.

Depuis 15 ans, le moindre livre ou document qu’il achète traite du sujet.

Charles Lagrange est depuis plus de 4 ans en Chine. Il a animé à de nombreuses occasions, aussi bien à Shanghai qu’à Pékin, des conférences sur les Concessions internationales en Chine. Il organise régulièrement pour la communauté française des tours de la concession française de Shanghai, du quartier des légations à Pékin et des concessions internationales de Tientsin.

Il contribue à la revue du Souvenir Français afin de partager son savoir sur certains épisodes de la présence française en Chine.

Avec Marc Burban – Correspondant du Délégué Général à Pékin – il organise également autour de la capitale des visites sur les sites qui rappellent la présence française.

Charles Lagrange

Membre du Souvenir Français de Chine

Résident de Pékin

——————————————————–

Photo Francois Dremeaux

François Drémeaux est né en 1980 à Cholet. Après des études d’Histoire et un passage par le journalisme dans la presse régionale, il se tourne vers l’enseignement, mais à l’étranger pour satisfaire son insatiable passion pour les voyages. C’est au lycée français d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, qu’il débute en 2002. Il s’installe ensuite à Ho-Chi-Minh-ville, au Vietnam. Depuis 2007, il enseigne l’histoire et la géographie au lycée français international de Hong Kong, où il s’occupe également de développement durable. François Drémeaux est récemment reparti sur de nouveaux travaux universitaires, s’intéressant à l’histoire de la présence française à Hong Kong, particulièrement dans l’entre-deux-guerres, son domaine de prédilection. Cinéphage et bibliovore, c’est assurément dans ces univers qu’est née sa passion pour l’histoire et les horizons lointains…

Francois Drémeaux

Correspondant du DG a Hong Kong

Résident de Hong Kong

——————————————————–

photo Veronique Saunier

Véronique Saunier a posé le pied sur le sol chinois dans les années 80, en tant qu’étudiante en Chinois.  Elle a passé les trois dernières décennies en Asie, où elle y a développé sa carrière de journaliste, ainsi qu’une passion pour le monde chinois. Résidant à Shanghai depuis 2005, elle y exerce son métier et continue à s’intéresser et à étudier la culture chinoise. Sa contribution à la « Lettre du Souvenir français » lui donne l’occasion de poursuivre ses recherches et de découvrir, sous un nouvel angle, l’histoire du pays.

Véronique Saunier, Résidente de Shanghai

——————————————————–

photo Danièle Weiler

Danièle Weiler, après des études artistiques spécialisées dans le textile tissé, s’oriente vers l’enseignement. L’envie de voyages l’amène assez vite à Tahiti, puis sur une minuscule île de l’archipel des Australes où elle peut exercer son métier. C’est là, avec le temps qui s’écoule au rythme des jours, sans passé, sans futur, qu’elle se penche plus profondément sur la culture et l’histoire des polynésiens. Elle participe à l’élaboration de documents pédagogiques en relation avec le Musée de Tahiti, ainsi qu’à un ouvrage sur les plantes médicinales.

Le désir de faire partager aux enfants le goût de la lecture, l’amour des livres, l’invite à une reconversion, et c’est en tant que professeure-documentaliste qu’elle arrive à Hong Kong, au Lycée Français International, puis au Lycée français de Singapour.

L’Asie, la lecture, la diversité des populations à Singapour, la conduisent à un projet de livre sur l’histoire de la communauté française dans la Cité-Etat, sur lequel elle travaille avec Maxime Pilon, professeur d’histoire.

Danièle Weiler

Membre du Souvenir Français de Chine

Résidente de Singapour

——————————————————–

photo Michel Nivelle

Simplement, quelques mots…

En Asie depuis prés de 17 ans, de formation supérieure, et travaillant dans le secteur de l’industrie automobile, je dois convaincre que depuis toujours je suis un vrai passionné de lecture et d’Histoire pour que l’on comprenne mon intérêt à écrire régulièrement dans la lettre mensuelle du Souvenir Français.

Qui veut se connaître, qu’il ouvre un livre. Ma mémoire n’est pas comme celle de la plupart des hommes qui, comme disait Marguerite Yourcenar dans les Mémoires d’Hadrien, est un cimetière abandonné où gisent sans honneurs des morts qu’ils ont cessé de chérir. Tout au contraire, je pense qu’il est important d’honorer les hommes du passé, qu’ils soient célèbres ou sans histoires, car sans eux, nous ne serions certainement pas les mêmes aujourd’hui. Explorer le passé des hommes, c’est profiter d’une expérience et d’exemples qui nous aident à bâtir l’avenir, c’est aussi mieux appréhender l’évolution de l’humanité.

Les histoires que j’aime raconter sont comme des lieux. Elles sont habitées par ceux à qui elles ont appartenu dans les temps lointains, par forcément ce qu’on appelle des esprits. Une histoire, c’est comme une maison, une vielle maison, avec des niveaux, des étages, des chambres, des couloirs, des portes et des fenêtres, des greniers, des caves et des espaces inutiles. Les murs en sont la mémoire. Grattez un peu avec un outil, tendez l’oreille et vous entendrez bien des choses.

Que vous dire de plus si ce n’est que j’espère que votre intérêt pour ces mémoires de lecture sera équivalent au plaisir que j’ai tout d’abord de lire les livres, et ensuite d’écrire quelques lignes à l’attention du lecteur, pour partager la découverte d’une histoire, et l’émotion d’une rencontre avec le passé.

Michel Nivelle

Membre du Souvenir Français

Résident de Shanghai

——————————————————–

photo Robin saby

Passionné d’Histoire, Robin découvre l’archéologie très tôt, en parcourant, enfant, les vignes des Côtes-du-Rhône-Village du nord Vaucluse, riches en vestiges gallo-romains.

De cette passion, il fera son premier métier, en travaillant comme archéologue pendant 4 ans auprès des Antiquités historiques de la région Rhône-Alpes. Après le voyage dans le temps, c’est le voyage dans la distance qui l’attire. L’horizon de la Chine millénaire devient un nouvel objectif. Diplômé en Langue et Civilisation Chinoise de l’Université Lyon 3, Robin découvre la Chine en tant qu’Attaché Linguistique auprès du Service Culturel de l’Ambassade de France. C’est alors qu’une autre passion également très ancienne se réveille, pour les métiers de la vigne et du vin. Diplômé en Marketing du Vin auprès de l’ENESAD à Dijon, Robin revient en Chine, à Shanghai, pour organiser le lancement de grandes marques de vins français. Depuis, il vit à Shanghai, partageant son temps entre sa passion pour l’histoire, au sein du Souvenir Français, en tant que Délégué pour la Chine de l’association Aux-Marins (www.auxmarins.com), et son activité professionnelle dans le secteur agroalimentaire, où les vins tiennent toujours une place privilégiée.

Robin Saby

Membre du Souvenir Français de Chine

Résident de Shanghai

——————————————————–

Photo Christian Ramage

Conseiller des affaires étrangères, Christian Ramage est entré au Quai d’Orsay en 1983, après avoir servi cinq ans au sein de la Marine Nationale. Diplômé en Economie internationale (Paris IX-Dauphine), en Science politique (Paris I-Sorbonne) et en chinois et cambodgien (Langues’O), il est ancien auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN).  Après avoir occupé plusieurs postes en administration centrale et à l’étranger, il est, depuis 2006, consul général adjoint au consulat général de France à Hong Kong et Macao. Christian Ramage s’intéresse à l’Asie, à l’histoire maritime et à l’histoire militaire. Il a publié de nombreux articles et prépare deux ouvrages sur ces sujets.

Christian Ramage

Membre du Souvenir Français de Chine

Résident de Hong Kong

——————————————————–

christine-

Janvier 1980. Sa famille, issue de la diaspora cantonaise au Cambodge, traverse forêts tropicales et champs minés, fuyant le régime khmer rouge de Pol Pot.

Quelques mois plus tard, et trois jours à peine avant l’obtention du droit à l’asile politique en France, Christine Leang naît dans un camp de réfugiés à la frontière thaïlandaise. Dès lors, c’est toute sa vie qui sera empreinte de destinées historiques…

Février 2005. Christine Leang quitte Paris et débarque en Chine, étape incontournable de sa quête sur ses origines. En perpétuel questionnement sur son identité culturelle, entre héritage littéraire français et valeurs familiales confucéennes, elle s’intéresse à l’histoire des Français de Chine et prépare un ouvrage sur le sujet.

Christine Leang

Membre du Souvenir Français de Chine

Résidente de Shanghai

——————————————————–

J. S.+ Ying

Né a Paris en 1920, licencié en droit, deux DES droit et économie politique, Sciences Po. Attaché à la direction de la Société Générale de Traction et d’Exploitation ex Compagnie (privée) du Chemin de Fer Métropolitain de Paris pour les études de métros à l’étranger (Calcutta, Amérique du Sud). Directeur financier et Conseil d’administration de la Société d’Économie Mixte pour la Construction de Logements Économiques (Groupe d’assurances UAP, aujourd’hui AXA).

Très tôt fasciné par la période chinoise de son père et ses photos, ce qui l’a amené à quelques études spécifiques. De même que par l’histoire de la Pologne d’où sa famille paternelle est originaire. Sensibilisé par sa double invasion en 1939.

Quelques publications sur l’émigration polonaise en France depuis l’échec de l’insurrection de 1830-1831 contre les Russes. Initiateur de quelques expositions de photos de Chine de son père et de commentaires et catalogues.

Nombreux séjours en Pologne. Quelques voyages en Chine et au Japon.

Continue quelques études et rédactions sur des sujets relatifs à la Chine, en relation avec le fonds phtographique, et à la Pologne.

Jean Skarbek

Membre du Souvenir Francais de Chine

Resident de Paris

——————————————————–

Jean-Michel Hostal

Membre du Souvenir Francais de Chine

Resident de Shanghai

——————————————————–

photo Marc Burban

Marc Burban, conseiller patrimonial, est en Chine depuis plusieurs années.

Le Souvenir Français lui a donné l’occasion, de prendre conscience l’importance du devoir de mémoire qui nous incombe et notamment celui attaché à ceux qui nous ont précédé en Chine.

Il est le Correspondant à Pékin du Délégué Général en Chine, Claude Jaeck et souhaite apporter sa contribution au recensement de la présence française sur Pékin et dans le nord de la Chine pour en organiser le souvenir.

Marc Burban

Correspondant du DG a Pekin

Resident de Pekin

.

——————————————————–

photo ber

Ancien elève des Jésuites (Franklin), Beranrd Brizay fait des études d’Histoire en Sorbonne, après trois années d’hypokhâgne et Khâgne au lycée Henri IV. Il est  licencié en histoire, en histoire de l’art et en Lettres. Docteur en Histoire.

Journaliste, il a été Grand Reporter au Figaro et rédacteur en chef de Marianne. Auteur de divers livres politiques, sociaux et économiques. Il a déjà écrit trois livres d’histoire sur la Chine: Le Sac du Palais d’Été (fin 2003), traduit en chinois (Editions du ZHEJIANG), qui a reçu le  Prix Wenjin, les Trois Soeurs Soong (2007) et le Roman de Pékin, 2008, tous trois aux Éditions du Rocher. Son prochain ouvrage  » Shanghai, le Paris de l’Orient » sortira en janvier 2009.

Bernard Brizay

Resident de Paris

——————————————————–

Edouard George

Français, diplômé d’une école de Commerce, Edouard George à débuté sa carrière dans le groupe ACCOR avant d’arriver en Asie en 1991 en tant que Directeur Adjoint du Sofitel Métropole Hanoi (Vietnam). Edouard George a pu assister au premier balbutiement du tourisme au Vietnam au moment de l’ouverture du pays et n’a depuis plus quitter l’Asie. En 1999, il crée le groupe Phoenix Voyages, spécialiste des voyages dans la péninsule indochinoise et Corée du Nord.

Fervent collecteur d’anciens billets de banque et d’anciennes actions, Edouard George est aussi passionne par l’histoire la géopolitique et les minorités ethniques.

Edouard George

Resident de Ho Chi Minh Ville

Membre du Souvenir Francais de Chine

————————————————————

maximepilon

Maxime Pilon est né en 1970 à Boulogne sur Mer. Après avoir obtenu sa maîtrise d’histoire, il quitte la France pour faire son service national, dans le cadre de la coopération, en tant qu’enseignant d’histoire géographie  au Vietnam. Il travaille ensuite en Inde puis au Danemark. En 2001, il est recruté au lycée français de Singapour. En 2008, il est fait chevalier dans l’ordre des palmes académiques. A la même époque, il se lance dans un nouveau projet ambitieux avec Danièle Weiler : la rédaction d’un ouvrage sur l’histoire de la communauté française de Singapour.

Maxime Pilon

Resident de Singapour

Membre du Souvenir Francais de Chine

———————————————————

photo constantin de slizewicz

Né en 1977, Constantin de Slizewicz est photo-reporter. Depuis dix ans il parcourt la Chine et vit dans une ferme située dans la province du Yunnan, à la frontière avec le Tibet. En 2007 il publie Les Peuples Oubliés du Tibet (Perrin) – Toison d’Or du livre d’aventure. En 2008, à l’Imprimerie Nationale, Les Canonnières du Yang-Tsé-Kiang. Son prochain livre, « Ivre de Chine » sortira en mai 2010 aux éditions Perrin.

Constantin de Slizewicz

resident au Yunnan

Membre du Souvenir Francais de Chine

—————————————————————

P.Marbotte

Né le 23février 1928 à Paris, d’ascendance lorraine par mon père et juive russe par ma mère. Études d’ingénieur (Arts et Métiers Paris 47), officier de réserve du Génie, je dois beaucoup aussi au scoutisme que j’ai pratiqué jusqu’à mon mariage en 1953 avec Janine elle-même cheftaine de louveteaux. Nous avons eu quatre fils et dix petits-enfants, Janine nous a quittés en avril 2009. L’essentiel de ma carrière professionnelle s’est déroulée chez Shell Française où j’ai occupé des fonctions technico-commerciales, commerciales, puis de marketing au siège en connexion avec le Groupe. Une retraite anticipée m’a permis de me consacrer à deux passions : la randonnée et l’histoire familiale. Établi depuis vingt ans en Provence, au pied du Mont Ventoux. La randonnée m’a conduit dans les déserts algérien, marocain, mauritanien, libyen, égyptien ; l’histoire familiale m’a conduit jusqu’en Chine où mon grand-père, travaillant au Chemin de fer du Yunnan avait pu  réaliser une œuvre photographique considérable.

Pierre Marbotte

Membre du Souvenir Francais de Chine

resident en Provence – France

——————————————————–

Après trois années à Hong Kong au début des années 90 où il a dirigé la Chambre de Commerce française locale, Christian Roussel  est présent en Chine depuis 1998 pour créer et diriger des filiales de sociétés françaises pour la fabrication et la distribution de composants mécaniques. En qualité de consultant indépendant depuis 2008, il met depuis son expertise industrielle au service d’entreprises chinoises dans les domaines de la production, de la qualité et du développement commercial.

Diplômé de l’INALCO Paris, il a auparavant effectué une partie de ses études à Taiwan et possède aujourd’hui une excellente maîtrise de la langue chinoise.

Christian Roussel

Ancien Tresorier et

Membre du Souvenir Français de Chine

Résident de Shanghai

——————————————————–

Romain Hostal – Contact: webmaster@souvenir-francais-asie.com

Charger de Promotion / Webmaster du Souvenir Francais de Chine

Résident de Shanghai

—————————————————————–

M. Henry de Pazzis est le fils aîné du colonel Roger de SEGUINS-PAZZIS (cousin du général Hubert de SEGUINS PAZZIS qui fut chef d’état-major du général de CASTRIES à Dien-Bien-Phu) et de Catherine JORDAN (petite-fille de l’académicien des sciences Camille JORDAN). Sa grand-mère maternel était Antoinette de Beylié (dernière du nom) qui était la nièce du général Léon de Beylié. A la mort de ses parents, il a  repris la propriété Beylié à Herbeys près de Grenoble, propriété que ses parents avait eux-mêmes acheté à l’épouse de Jacques de Beylié (frère de sa grand-mère), décédé sans postérité. Il y conserve  un ensemble d’archives important sur cette famille et sur le général.

Né en 1939, marié avec 3 enfants et 8 petits-enfants. Après des études d’ingénieur, il a  travaillé comme chef de projet dans des société d’engineering pour des réalisations à l’export telles que :  Centrale thermique en Roumanie avec SPIE Batignolles, lignes de chemin de fer au Maroc et Egypte, métro du Caire avec ALSTHOM, lignes de chemin de fer en Chine et Iran avec ANSALDO-Signal.

En dehors de sa carrière professionnelle, il a  fait de l’humanitaire en sa qualité de chevalier de l’Ordre souverain de Malte.

Passionné de généalogie, il est commissaire aux preuves à l’Association de la Noblesse française et l’auteur de plusieurs généalogies familiales qui ont fait l’objet déjà de sept ouvrages publiés.

Le Souvenir Francais de Chine lui doit l’excellente et tres complete contribution sur le General de Beylie.

M. Henry de Seguins Pazzis

Resident en France

————————————————————-

Bruno Marc Marie Joseph Nielly, né à Brest (Finistère), est une personnalité militaire liée au département de la Manche. Issu d’une famille qui, depuis trois siècles, a compté au moins un marin à chaque génération, Bruno Nielly entre à l’École navale en 1974. Il commande plusieurs navires de la Marine nationale, notamment le dragueur Azalée (1981), l’aviso Jean Moulin (1988), la frégate Montcalm. Il sert également sur un escorteur d’escadre lors des opérations au Liban entre 1982 et 1984. Il participe aux évacuations de ressortissants au Yémen en 1993. Il est officier de manoeuvres sur le porte-avions Clémenceau en 1995 lors des opérations en Adriatique. Il occupe plusieurs postes de gestion des ressources humaines à l’état-major de la Marine. Il est chef de la section de l’Union Européenne entre 2002 et 2005 puis il occupe les fonctions de directeur de cabinet du général Bentégeat, président du comité militaire de l’Union Européenne. Le 4 août 2009, le contre-amiral Bruno Nielly prend la fonction de commandant la zone maritime de l’océan Indien (ALINDIEN) à Singapour. Par décret du 20 décembre 2010, le vice-amiral Nielly est nommé commandant de la zone maritime Manche et mer du Nord, commandant de l’arrondissement maritime de Cherbourg, préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord à compter du 18 février 2011  (http://www.wikimanche.fr/Bruno_Nielly)

Vice Amiral Bruno Nielly

Marine Nationale Francaise